Notre ami Jean-Charles …

BY IN Info NO COMMENTS YET

Jean-Charles ROUSSEAU, né en 1930, a brutalement quitté ce monde le 21 décembre dernier, juste un mois après sa femme Jeannette.
Graphiste, concepteur de logos, affichiste, illustrateur, graveur, enseignant ( à l’ESAG – École Supérieure d’Arts Graphiques – dans les années 1972-73 ), adhérent de l’UNPI de longue date, il fut l’un des fondateurs de l’association MÉMOIRE D’IMAGES et le talentueux maquettiste et rédacteur en chef de la revue éponyme.
Celles et ceux qui l’ont connu se souviendront de sa haute stature, sa puissante personnalité, son humour et sa jeunesse d’esprit  et la créativité intarissable dont il a fait preuve jusqu’à son dernier jour.

 

Il était à lui tout seul une mémoire infaillible de l’image, parce qu’il était lui même très bon dessinateur, concepteur, graphiste, un illustrateur à l’imaginaire débordant, accompagné d’une solide culture.
Pour qualifier le caractère de notre ami Jean Charles, j’emploierais le mot « généreux » car il semait, cultivait, rassemblant graphistes et illustrateurs pour partager sur un mode ludique et festif, créations, inventions, découverte de livres anciens illustrés, films d’animation, dont il était le collectionneur passionné.
Ma première rencontre avec son œuvre date des années 70: je découvrais Paris, le métro et l’affichage d’une campagne Larousse dont il était l’auteur. Dix ans plus tard, c’est au SNG  (Syndicat National des Graphistes) que j’ai rencontré Jean Charles. Était ce un héros de Swift dans « Les voyages de Gulliver », ou celui d’un des frères Grimm ? Ce bon génie sorti d’un conte, portait alors les mêmes tignasse et barbe, mais brunes, et malgré sa haute stature je retiens  pourtant sa gestuelle précieuse qui concentrait visage, regard, et ses grandes mains sur l’objet délicat qu’était un livre, une image, une création graphique, qu’il partageait avec moi.
C’était un bourreau de travail : qu’il s’agisse de mise en page de livres, de revues comme celles du Crédit Agricole, des vins Nicolas, de l’organisation de ses si fameux « Félix Palace », d’expositions d’illustrateurs contemporains ou du patrimoine. Il arrivait, il était là, et nous savions qu’avec son pragmatisme nous  aboutirions à temps et avec le sourire.
Il vit en chacun de nous, mon amitié reste vive.
Léone Berchadsky
Illustratrice.
Membre de l’UNPI et de Mémoire d’Images

Suite sur le site de Mémoire d’Images :
www.memoiredimages.net

Comments are closed.